SLOW DÉCO : Conseils pour acheter avec conscience.

SLOW DÉCO

Partager l'article :
  •  
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Slow déco :Conseils pour acheter avec conscience

D’où vient le terme slow déco ?

Le slow déco ou slow design n’est pas nouveau, il vient même du slow food des années 80. Une prise de conscience qui arrive de plus en plus dans le monde de la décoration aujourd’hui.

C’est une philosophie, une prise de conscience qui favorise le bien-être, la nature et l’homme. 

SLOW DÉCO : Conseils pour acheter avec conscience.
D’où vient le slow design, la slow déco ?

Avec l’arrivée des fast food dans les années 80 et la mondialisation, certains groupes de gens ont voulu revenir à la promotion des ressources locales. Ils voulaient une transparence des systèmes de production pour diminuer les chaînes de distribution. Avoir un produit et en être fière par la prise de conscience et le retour au plaisir. 

Ces prises de consciences ont lancé un vrai mouvement slow. On peut voir ainsi découler le slow fashion, le slow travel, le slow design…

Une prise de conscience de notre impact sur ce que nous faisons, ce que nous mangeons ou achetons. 

Le slow design a été associée au slow mouvement grâce à un universitaire néo-zélandais, Alastair Fuad-Luke en 2004. Il propose aux designers de repenser leurs démarches et revoir les enjeux de leurs projets dans son essai “slow théorie”. Aujourd’hui beaucoup de designers s’en influence sans pour autant se mettre l’étiquette slow design. Selon Carolyn F. Strauss fondatrice et directrice du slowLab qui a travaillé avec Alastair Fuad-Luke, Il n’est pas question de devenir un designer “slow design” mais d’utiliser le slow design comme un outil. 

Extrait de la conversation entre Carolyne F. Strauss et Grégoire Abrial

“ L’analyse d’un projet ne peut se limiter exclusivement à ses résultats immédiats, il est essentiel d’évaluer son impact global et sur le long terme. Le slow design se veut un outil permettant cette interrogation. Prenons-nous vraiment en compte toute la complexité de la situation ? Comment pouvons-nous porter un regard plus lent, moins précipité ? Avons-nous vraiment considéré toutes les choses sur lequel le projet aura, ou pourrait, avoir un impact ? D’où proviennent les matériaux, comment se passe la production ? Les travailleurs sont-ils payés correctement, et bien traités ? Quel est l’impact social, écologique, ou encore énergétique de ce projet ? Quand et comment celui-ci deviendra-t-il obsolète ? Considérant cela, si vous êtes convaincus que cet objet ou service mérite vraiment d’exister, alors allez-y, faites-le ! “

Les fondements du slow designs

Le modèle slow est basé sur :

  • QUALITÉS DES PRODUITS (BON)
  • QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE (PROPRE)
  • FORMES SOCIALES QU’ILS GÉNÈRENT (ÉTHIQUE)

Pour arriver à un BIEN ÊTRE environnementale, social et individuel. 

  • Création d’objets en série limitée voir à la main. En opposition de la rapidité de l’industrialisation. 
  • Utilisation des techniques traditionnelles.
  • Utilisation de matériaux qui favorisent le développement durable.
  • Recyclage des matériaux à la fin de vie du produit.
  • Recyclage d’objets pour en faire de nouveaux.
  • Respect des conditions de travail.

La slow déco et ses bas-fonds

Aujourd’hui Je vous écris de Hong-Kong ou j’habite et où j’ai eu la chance de travailler pendant 1 an pour une entreprise qui fabriquait des objets de décoration en Chine. 

De la chance ? Oui, car mon regard a totalement changé sur le monde de la décoration et d’autres domaines. 

Bien sûr j’avais déjà une conscience écologique avant de venir vivre en Asie de part mes études et mon vécu…  Là où mon regard a changé c’est la manière dont nous consommons en europe ou ailleurs dans le monde. Surtout l’hypocrisie total quand je reviens en Europe. J’habite aux portes de la Chine donc c’est un sujet qui nous revient de face quand nous revoyons nos connaissances: La critique des productions en masse des pays en Asie. Pourtant c’est nous même qui continuons à acheter des produits dans des grands magasins ! Et ces grands distributeurs veulent faire des produits à bas prix en se faisant la plus grosse marge possible grâce à la grande quantité de productions. 

Ce que j’ai découvert en 1 an était terrifiant. Je ne sais pas si vous connaissez le terme “audite d’usine”. C’est la vérification d’une usine de production en vérifiant la possibilité d’exécution, vérification des étapes de production, vérification de la sécurité de l’usine, vérifications de travail…   Les supermarchés, par exemple, expliquent à leur client que la source de leur produit est éthique et conforme à des audits d’usines. Sauf que dans certaines situations de crises, voire de promotions occasionnelles, ces supermarchés demandent de fermer les yeux sur ces audits d’usines.

Pour pouvoir produire plus, plus rapidement, ne pas dire non à leur client (supermarchés) et de peur de les perdre, certaines usines se voient demander à leurs employés de travailler jours et nuit en cachette pendant 1 semaine pour répondre à cette commande “spéciale” pour ce gros client européens.  Et si l’usine refuse, elle se voit perdre souvent de gros contrats. Voilà les bas fonds d’un système que j’ai vu. 

Une chine qui s’est modernisé, a augmenté les salaires des personnes pour répondre a nos soit disant audit d’usine et nous donner meilleur conscience sur nos achats. Mais ce n’est pas fini, vu que ces usines sont pour beaucoup plus modernes, plus propre et paient mieux leurs employés, les produits deviennent plus cher pour les européens. La chine devient donc trop cher car elle respecte de plus en plus de meilleures conditions de travail. 

Mais en Europe est-ce que le consommateur ou les supermarchés acceptent cette augmentation de prix? Que nenni !!!! Ces usines de produits se voient donc aujourd’hui déplacées en Afrique, en Inde pour toujours trouver un meilleur prix jusqu’à de nouveau déserter le terrain dans le futur… et je vous laisse imaginer les dégâts. Donc, oui la chine a produit beaucoup depuis des années et continuent encore. Maintenant c’est l’inde, l’afrique.. qui sont ciblés mais pas encore attaqués. Car c’est quand plus facile d’attaquer ces usines, ces pays que de revoir nos comportements non ?

Faites attention, aujourd’hui les grandes enseignes savent comment vous parler ! Et elles se disent pour la plupart attentives à l’éthique. Elles vont même payer des associations pour dorer leurs images. Mais cela reste de la grosse production, au-delà de nos frontières pour contenter vos portefeuilles et le leur. Certains peuvent accepter cela mais ne vous plaignaient pas que nos industries disparaissent de nos pays dans ce cas la.

Dur dur d’acheter de la slow déco ?

SLOW DÉCO : Conseils pour acheter avec conscience.
photo by Minh Pham

Préférez-vous acheter votre table en rotin tendance chez un gros distributeur de meuble déco ou chez un artisan qui réside dans votre pays?  Acheter un vêtement dans la boutique du coin ou chez un styliste créateur ?

Si vous me répondez que vous préférez acheter chez un artisan, un créateur, et bien la plupart des gens aimeraient acheter des produits de leur pays comme vous. Pourtant beaucoup d’entre nous continuent d’aller dans les grands magasins acheter les dernières tendances déco mais aussi dans des petites boutiques déco dont vous ne connaissez pas la provenance des produits. 

Pourquoi ? Car nous gardons ce côté fainéant. C’est tellement plus facile d’avoir tout sous la main dans un seul magasin non ? Donc pour beaucoup, on se décourage et on va vers la facilité. 

Moi la première dans certaine situation, je ne veux pas vous montrer du doigt mais je pense qu’avant de critiquer un système, avant de critiquer les pays qui fabriquent nos objets en grandes masses. Nous devons nous regarder dans un miroir et regarder nos comportements d’achats parfois impulsifs. Car ces gros pays producteurs dont vous montrez du doigt si souvent, répondent à nos demandes !!!!

Si vous voulez que les industries reviennent dans nos pays, faire vivre nos créateurs, c’est avant toute chose à vous de changer votre manière d’acheter au quotidien.

La slow déco trop cher ?

Nous sommes dans une société de surconsommation, je ne vous apprends pas grand chose en disant cela. Toujours plus beau, plus tendance et surtout pour pas cher ! 

Tout le monde parle de la mondialisation, lève son drapeau et veut voir ses industries revenir dans son pays.  Qu’on arrête de nous prendre pour des idiots et qu’on nous rende notre argent. Pourtant c’est nous qui décidons de nos achats au quotidien.

Pensez-vous que vous pouvez continuer à acheter une tasse tendance “ananas” dans votre supermarché ou la boutique du coin a 2 euro et en même temps espérer revoir nos ateliers de production revenir dans nos pays ?  

Savez-vous d’où viennent tous vos objets, tous vos matériaux, tous vos appareils électroménager, vos téléphones derniers cris, vos supers baskets tendances ?  Parce qu’un made in france, made in belgium, ne veut pas forcément dire produit dans le pays où il a été pensé.

Si vous voulez un retour des productions dans nos pays, réalisez que vous devez y mettre un prix et consommer un peu moins souvent les nouveaux produits.

Erwan et Ronan Bouroullec (designer français) faisaient une bonne réflexion à ce sujet :

“C’est assez frappant de nos jours que l’on puisse acheter des baskets a plus de 100 euros plusieurs fois par an pour certains. Et rechigner sur l’achat d’une chaise design qui fait plus de 100 euros. Cette chaise aura été bien pensé, avec des matériaux de qualité et qui peut durer toute une vie contrairement a une basket qui va se détériorer facilement”.  

Nous sommes donc tous capables d’acheter de bons produits, mais nous avons chacun nos priorités !

C’est vrai que certains objets de déco slow seront un peu plus cher que les produits standardisés. Mais ils seront faits à la main, en série limitée, avec de beaux matériaux.

Certains objets slow deco ne sont parfois pas plus chers chez certains petits créateurs. Je pense par exemple au recyclage de matériaux pour fabriquer de nouveaux objets. Allez faire un tour sur Etsy.com et vous trouverez des perles rares j’en suis sûre .

La slow déco n’est pas une tendance !

SLOW DÉCO : Conseils pour acheter avec conscience.
Photo by kari shea

La Slow deco ne devrait pas être une tendance !  Tapez dans pinterest slow déco ou slow design et vous trouverez des images douces, scandinaves, cocooning  mais ce n’est pas forcément du slow design ou de la slow déco.

De plus en plus de personnes veulent faire attention à ce qu’ils achètent mais sans vraiment regarder plus loin.  Un objet slow design doit être produit en petit quantité, localement, avec des matières responsables, voir recyclées et produits éthiquement.

Donc non, détrompez-vous, une décoration slow design n’est pas feng shui, ni scandinave et ne se rapporte pas à un style particulier. Le slow design n’a pas de style ou plutôt se décline dans tous les styles. 

La slow déco n’est pas non plus du minimalisme. Vous pouvez très bien être fan du recyclage, chiner le week-end et adorer l’accumulation d’objets chez vous ! Car recycler, chiner, faire du troc, ça c’est de la slow déco ! 

Gardez en tête que LE “SLOW” C’EST RALENTIR, prendre du recul pour se poser les bonnes questions et ainsi PENDRE LE TEMPS nécessaire . Se poser la question d’où vient cet objet , “est-ce que j’en ai vraiment besoin ?”

Un objet peut être slow design mais pour aller encore plus loin, vous devez vous poser la question de pourquoi l’acheter ? Pourquoi acheter de nouvelles assiettes ? N’ai-je pas déjà un fauteuil confortable chez moi ?

Pour ainsi éviter des achats impulsifs et non responsables .

C’est avant tout une PHILOSOPHIE sur le bien-être et la nature. Avoir une transparence sur la chaîne de production pour avoir une production la plus locale et responsable possible.

Pas seulement sur son propre bien-être.

Vous désirez changer de décoration ? Et en même temps être le plus slow deco possible ?

6 astuces pour changer de décoration sans abîmer votre première maison, la planète.

1. Offrez une nouvelle vie à vos meubles  

SLOW DÉCO : Conseils pour acheter avec conscience.
Meuble de salle de bain repeint avec une lasure grise foncée.

Si vous désirez vraiment avoir une empreinte écologique la plus minime possible, pensez à repeindre vos meubles ou à leur donner une autre fonction. 

Un simple meuble à tiroir peut devenir un meuble de salle de bain par exemple.

2. Recyclez 

Une palette peut devenir une table basse ou une banquette extérieure. Un vieux pull en laine peut recouvrir vos coussins. Des conserves en verres peuvent devenir des lampes au dessus de votre table.

3. Chinez

Allez dans les brocantes ou les vides greniers. On y trouve des perles rares, surtout dans les villages reculés de vos régions. 

4. Découvrez de nouvelles marques ou de nouvelles boutiques plus engagées. 

Opter pour des fabrications locales ou européennes. Ne vous fiez pas au “made in” car cela peut détourner une partie de production ailleurs que le pays en question. Par exemple, le meuble peut être monté en France et son tissu vient de l’Inde… Donc vérifiez bien l’origine de chaque partie du meubles.  (image comme “my green cocoon”

5. Achetez des meubles qui ne se démoderont pas.

Choisissez les grosses pièces de votre décoration avec des tonalités neutres et des matières intemporelles. Cela vous permettra d’y ajouter de la décoration, des accessoires, de la couleur que vous pourrez plus facilement adapter ou changer dans le temps. Et ainsi avoir des meubles qui peuvent durer toute une vie.

6. Prenez le temps de choisir

Soyez sûr de vos choix. Et soyez sûr de pouvoir marier votre nouveau meuble avec plusieurs styles dans les années à venir. Choisissez un meuble de bonne qualité en vous renseignant sur sa provenance, son designer, son artisan ainsi que la provenance de chacun des matériaux qui le compose.

De la slow déco sans se culpabiliser

Je ne veux pas vous montrer du doigt sur vos choix mais vous éclairer sur la situation actuelle. Pouvoir prendre conscience de nos comportements en prenant du recul. 

Moi même je ne peux pas proposer à mes clients du slow design ou de la slow déco tout le temps. Je dois m’adapter, avant tout, au mode de vie de mon client sans jugement. Chacun est libre d’avoir ses opinions sur le sujet.  L’idéal serait d’avoir des produits de qualités à bon prix mais difficile de trouver les perles rares quand son budget déco est limité. 

Je pense que la clé c’est de ralentir et prendre le temps de trouver une décoration réfléchie en faisant les choix nécessaires pour rester dans son budget.

Où trouver des objets slow déco ?

SLOW DÉCO : Conseils pour acheter avec conscience.
Photo by Minh Pham

Soit vous les trouverez sur des plateformes e-shop tel que Etsy. com cité plus haut. Cependant beaucoup de nouvelles boutiques offrent de nos jours des produits de créateurs. Mais c’est vrai qu’il faut chercher et les dénicher.

Voici quelques liens juste pour vous qui avait réussi à lire cet article jusqu’à la fin ! ❤️

10 ADRESSES de décoration responsables :

Premièrement abonnez-vous à la revue de décoration MANOLA pour décorer et habiter dans le respect de la planète. J’ai découvert il n’y a pas très longtemps cette super revue.

  1. La boutique belge: MIEU vous propose des produits responsable pour durer et fabriqué exclusivement en Europe.
  2. La boutique française: CAMIF qui s’engage avec des produits locaux et durables.
  3. Meubles de jardin à la française: LADIVINE JARDINE
  4. Mobilier outdoor: LAFUMA MOBILIER. Leurs achats proviennent à 98% d’Europe et 68% de France.
  5. Poufs en toile de montgolfière: LA TETE DANS LES NUAGES
  6. Selection d’objets uniques en série limitée: L’ATELIER DES CREATEURS
  7. Coussins en forme de galets: KAYU
  8. Caches pots en bois: MinimumDesign
  9. Boutiques de créateurs. ETSY. Tapez ce que vous recherchez puis allez dans “tous les filtres”. Choisir l’origine de la boutique le plus proche de chez vous. Et choisissez votre décoration !
  10. Miroir en rotin Anim’o Ourson: AlwanCreationsParis

RAPPEL pour décorer avec conscience:

#En avez-vous vraiment BESOIN ?

#Pouvez-vous offrir une NOUVELLE VIE a un de vos meubles avant d’en acheter un nouveau ?

#Pensez à CHINER des objets !

#Si vous devez acheter un nouvel objet, pensez à ACHETER LOCAL et en petite série !

Pour une décoration plus proche de mère nature, pensez à relire l’article sur Top 6 des plantes dépolluantes, Feng Shui et faciles

N’hésitez pas à laisser un petit commentaire juste en bas, ça me ferait plaisir de vous lire.

À bientôt

Anne-Philippe


Partager l'article :
  •  
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

Laisser un commentaire