Le pouvoir du Feng Shui chez vous. 1ère partie

Le feng shui est à la fois un art de vivre et une philosophie qui est extrêmement complexe. Le feng shui permet en autre d’avoir un habitat qui peut harmoniser et changer votre vie.
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Feng Shui c’est quoi ?

Le feng shui est à la fois un art de vivre et une philosophie qui est extrêmement complexe. Il permet entre autres une meilleure harmonie pour l’homme avec son espace de vie. Cet art est apparu il y a plus de 6000 ans en Asie. Il signifie “vent” et “eau”.

Introduction

« Décorer ma vie » est dédié au bien-être, au mieux-être chez soi. C’est pourquoi le feng shui est une discipline très intéressante à explorer ensemble, mais qui peut aussi être très compliquée. Cet article sera donc un peu plus théorique.

Je compte faire quelques articles dans le futur pour appliquer quelques techniques chez vous. Mais, avant tout chose, il est primordial de se pencher un peu sur le sujet et de connaître ses principes de bases. 

Je ne veux pas ici vous enseigner le feng shui, il y a de grands maîtres pour cela.

Il sera plutôt question de vous donner une idée des techniques de base de cet art millénaire. Car je voudrais vous donner des pistes de réflexion chez vous. 

Je vais vous donner des notions fortement simplifiées et adaptées à notre culture occidentale. Ainsi dans mes futurs articles, je vous montrerai comment les appliquer dans votre intérieur.

L’importance de votre intuition

Le feng shui permet d’avoir un habitat qui peut harmoniser et changer votre vie. Il est fortement lié à votre personne. D’ailleurs, un habitat « feng shui » le sera peut-être moins s’il change d’habitants. C’est donc un travail personnel, une analyse de soi-même, son chez-soi et son environnement. Tout le monde est différent et nous pouvons tous trouver des solutions qui nous conviennent le mieux. Sachant que pour le feng shui la maison nous représente : c’est une pensée analogique, une des règles de cet art.

Les notions que je vais vous décrire ne sont pas à appliquer telles quelles comme on peut trouver un peu partout sur le net. Ces principes doivent être des pistes de réflexion adaptés à votre vie. Par exemple si une couleur n’est pas feng shui pour un endroit, si vous sentez au fond de vous que cette couleur vous fait du bien, appliquez-la ! Faites confiance à vos ressentis.

Un maître feng shui fera des calculs, analysera votre environnement, votre paysage, verra des choses invisibles à l’oeil nu. Mais, vous pouvez trouver en vous les réponses de ce qui peut être mieux pour votre habitat si vous vous posez les bonnes questions. Un maître feng shui tombera juste très rapidement, mais votre intuition et votre ressenti peuvent fortement vous aider dans un premier temps si vous ne voulez pas faire appel à un maître.

Les principes de base

1. Tout est énergie

Tout ce qui nous entoure a une influence profonde sur nous. Que ce soit notre famille, les personnes que l’on côtoie, notre environnement, notre travail, notre habitat… Qu’on en soit conscience ou pas, ces influences peuvent être favorables ou défavorables. Le feng shui permet de les identifier et de les corriger au besoin. Car pour cette philosophie tout est énergie, tout a un effet sur tout. 

Tout comme l’acupuncture, les arts martiaux, la médecine chinoise et d’autres disciplines, le feng shui a pour but de préserver l’énergie vitale qui nous anime. C’est une énergie qui circule autour de nous et en nous. On peut donc tirer profit des énergies de notre environnement pour nous nourrir et nous influencer. Les maîtres ont d’ailleurs coutume de dire “ une bonne énergie peut améliorer un destin difficile ; une mauvaise énergie peut perturber une bonne destinée.” Le qi peut donc être propice “Shen qi” ou néfaste “shar qi”.

Qu’est-ce que le chi ?

Cette énergie vitale est appelée le “qi” ou « chi ». On peut la visualiser comme un courant d’eau ou un courant d’air. Cette visualisation nous permet de comprendre qu’on peut facilement l’entraver pour changer sa direction ou diminuer sa vitesse. Mais encore de dégager ce courant d’eau s’il est bloqué. Le flux d’énergie est comparable à ces mouvements d’air ou d’eau. 

Il est important que le qi reste en mouvement. De plus faire en sorte que sa vitesse ou sa direction ne soit pas entravée ou trop rapide. C’est grâce à vos meubles, votre décoration, les cloisons que vous allez tenter de guider le qi en méandre et non en ligne droite. Mais aussi en nettoyant et en désencombrant pour que la circulation ne soit pas entravée.

  • L’énergie stagne avec un qi néfaste dans les endroits : très sales, humides, mal aérés, froids, sombres, dans les angles des murs ou des meubles. Mais aussi sous les poutres ou les plafonds obliques, près des objets endommagés, les portes qui grincent, près de plantes fanées ainsi que les plafonds, fenêtres, murs qui sont endommagés, en mauvais états, humides…
  • L’énergie prendra trop de vitesse dans les escaliers trop étroits, les longs couloirs, les portes en enfilades.

Comprendre le chi dans votre maison

Dans notre habitat, le qi nous parvient de l’extérieur, de notre porte d’entrée. Il passe donc d’une pièce à une autre pour ressortir par les fenêtres. Il peut aussi rentrer par les fenêtres, mais dans une moindre mesure. Le qi doit pouvoir onduler dans vos pièces entre les portes et les fenêtres. 

Voici ci-dessous un exemple de circulation de qi. 

Je vous propose de dessiner le plan de votre habitation et avec un feutre coloré dessiner les trajectoires tel un courant d’air dans votre habitation. Pour rappel, le flux commence de votre porte d’entrée, passe par les portes pour se diriger vers les fenêtres et revenir vers la porte de la pièce.  Vous pourriez vite repérer où le flux du qi va trop vite, ou il est coincé ou stagne. 

Pour équilibrer le qi ou le calmer s’il est trop rapide (long couloir par exemple), rien de tel qu’un bon éclairage, des plantes, une couleur, des tapis de sol, une petite fontaine d’eau (ralentir le qi par le son). Car cela pourrait devenir des espaces difficiles à vivre, trop chargés en énergie et donc propices aux disputes, à la colère, aux relations électriques.

 Les remèdes connus :

  • Le mouvement : Si l’énergie est plutôt lente et triste chez vous, tout ce qui est en mouvement peut aider à rééquilibrer le qi. De l’eau qui coule, les flammes d’un feu, un mobile, de l’encens.
  • La nature : les plantes, les animaux permettent de mettre en mouvement le qi parfois trop stagnant. 
  • Le son : Peut ralentir la circulation du qi trop rapide avec des carillons, des fontaines d’eau, de la musique douce
  • La lumière : Peut équilibrer le qi avec différentes ambiances. N’hésitez pas à placer différents types d’éclairage dans une pièce tels que zénithale, d’appoint ou d’ambiance. Vous trouverez l’explication de ces 3 types d’éclairages dans mon article “ 10 astuces déco pour son bien-être”.
  • Les miroirs : Ils vont permettre de refléter le qi et d’accentuer la sécurité. Cela donne l’impression d’avoir de plus grands espaces. Dans un couloir trop long, cela peut aider à diminuer la rapidité du qi. Préférez de grands miroirs ou vous pouvez vous voir dans votre entièreté. Évitez les petits miroirs ou les miroirs coupés.

Petit rappel

  1. Observez le sens de la circulation du qi sur votre plan.
  2. Cherchez les blocages et les ralentissements.
  3. Aidez le qi pour qu’il ne soit pas trop lent ou trop rapide.
  4. Veillez à sa bonne qualité chez vous (aérer, désencombrer, nettoyer).

2. Le yin et le yang chez vous

Vous avez surement déjà entendu parler du yin et du yang. Ce symbole de deux gouttes d’eau qui s’imbriquent en noir et blanc ? Le voici :

Le yin et le yang font partie d’un tout. Ils sont rassemblés par le taiji qui en est sa figure symbolique. Il représente le cycle de mutation perpétuelle. 

Ce taiji nous montre que tout n’est jamais totalement blanc ni totalement noir. Ils sont en harmonie, sans excès ni de manque.

Le yin représente le côté féminin et le yang le côté masculin. Nous sommes d’ailleurs tous porteurs des deux polarités. On peut être une femme et avoir beaucoup de côtés yang (masculin) dans notre personnalité ou notre comportement. Un homme peut lui aussi avoir des points de personnalité yin (féminin) par sa sensibilité par exemple. Personne n’est donc tout à fait yin ou tout à fait yang. Et d’ailleurs, nous n’existons pas sans l’un et sans l’autre. Comme le noir sans le blanc, la nuit sans le jour, la vie sans la mort, l’été sans l’hiver…

Je vais vous montrer un tableau représentant les points yin et les points yang, mais attention, tout est à faire de justesse et d’équilibre dans la distinction du yin et du yang comme l’homme et la femme. Par exemple, une table peut être yin de par sa forme ronde ou ovale et yang par sa matière et sa couleur si elle est blanche et brillante. Il faudra donc distinguer chez vous ce qui est « yin » et ce qui « Yang » pour arriver à trouver un équilibre.  Car tout est dans la mesure. Un rééquilibrage sera nécessaire si vous sentez qu’une pièce est trop sombre ou trop lumineuse. Mais encore lorsqu’un matériau, une couleur ou une forme est trop présent… 

Il faudra donc une alternance du yin et du yang chez vous.

Les espaces yin

Les pièces telles que la chambre, la salle de bain, le salon (suivant le moment de la journée), les murs sans fenêtre et les petites pièces seront plutôt des endroits yi. En effet, les activités y sont plus calmes, plus posées ou alors on y va moins souvent. Comme ce sont de pièce à tendance yin, on y favorise les couleurs et lumières douces mais aussi avec des pointes de yang en alternant des formes rondes et carrés, du blanc et du noir…

Les espaces Yang

Les pièces telles que la salle à manger, la cuisine, le bureau, la salle de sport sont plutôt Yang. Car les activités y sont plus dynamiques, tant sur le plan physique qu’intellectuel. Mais aussi les parties qui permettent la circulation de l’énergie comme les couloirs, les portes, les cheminées, les ouvertures…

Les couleurs seront chaudes avec une lumière vive, des formes rectangulaires dont il faudra équilibrer avec un peu de yin par des formes rondes, des couleurs foncées, ou pastel. Équilibrer les matières brillantes par des matières mates…

Le paysage yin et yang

Votre environnement extérieur peut aussi avoir une influence sur votre intérieur. Et il faudra trouver un équilibre en rapport à celui-ci.

  • Exemple 1 : si vous habitez près d’un cimetière symbolisant la mort ou l’obscurité, une énergie trop yin se propagera chez vous. Vous devrez ainsi corriger ce flux par une énergie Yang chez vous pour ne pas vous sentir déprimé. 
  • Exemple 2 : Si votre habitation a beaucoup de baies vitrées, cela peut entrainer une énergie trop forte. Le yang y sera trop puissant et il faudra équilibrer par des éléments yin chez vous. 
  • Exemple 3 : La présence de cours d’eau ou l’absence peut aussi avoir une influence sur votre endroit de vie. Des marais, des sources, des puits où l’eau y sera plutôt stagnante, l’énergie reçue sera yin. Une rivière, des pluies fréquentes qui sont des sources d’eau vive amèneront une énergie plutôt yang. 
  • Exemple 4 : Si vous êtes dans un quartier animé ou bruyant vous pourriez avoir une influence trop yang qu’il faut rééquilibrer par du yin chez vous. De même si vous habitez près d’usine, de cheminée, de lignes à haute tension, de piliers, vous pouvez équilibrer cela par des éléments yin.

Il y a beaucoup d’exemples possibles, il est question ici de vous montrer les influences que vous pouvez recevoir aussi de l’extérieur. Un maître en feng shui pourra analyser cela rapidement si vous sentez des énergies trop fortes chez vous. Mais vous pouvez peut-être déjà ressentir si votre paysage est plutôt yin ou plutôt yang autour de chez vous.

Trouver votre équilibre

Le fait de trouver un équilibre entre le yin et le yang vous permettra de créer une meilleure énergie chez vous. Charger positivement votre intérieur du meilleur chi, comme je vous l’ai expliqué au chapitre précédent.

Trouver cet équilibre permettra d’éviter un mauvais chi chez vous et peut-être, ainsi, améliorer votre destin selon le feng shui 😉

Donc si vous devez ajouter du yin, utilisez des lumières tamisées, des rideaux, des tapis, des voilages, des couleurs pastel ou sombres, des meubles bas. Choisissez des matières douces, veloutées, soyeuses… Des ambiances calmes.

Attention trop de yin peut engluer votre habitation et stagner votre énergie ainsi que trop de yang entraine les disputes, les tensions avec de trop grandes énergies. Mais plus de yang dans une habitation favorise les énergies, donc vaut mieux un peu plus de yang que de yin dans votre logement pour garder la pêche et la bonne humeur. 

Si vous avez besoin de rajouter de l’énergie Yang, vous pouvez augmenter votre éclairage, mettre plus de blanc ou de couleurs vives. Placer des meubles hauts, exposer des œuvres d’art ou bibelots. Faites circuler l’air frais. Vous pouvez mettre de la musique…

Petit rappel

  1. Observez le yin et le yang dans chaque chose chez vous grâce au tableau.
  2. Garder un équilibre entre le yin et le yang pour chacun de vos espaces
  3. tout en respectant la dominante yin ou yang par pièces.

Voilà la fin de la première partie de cet article ! Il est en 2 parties, car j’avais peur de vous endormir avec toutes ces théories 😂. La deuxième partie sera publiée bientôt !!! Puis les mises en pratique suivront, et là on va s’amuser, je vous le garantis !

N’hésitez pas à laisser un petit commentaire juste en bas, ça me ferait plaisir de vous lire.

À bientôt

Anne-Philippe


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Comments

  1. Super intéressant !! Hyper bien explique. Merci beaucoup !!

Leave a Reply